Quand Lou et son amie prennent le bus

23/09/2017

Deux heures du matin. Le faisceau des phares s'introduit pernicieusement à travers les lamelles des stores vénitiens. Enfouie sous les couvertures, Lou tente désespérément de trouver le sommeil.

On dirait bien qu'il n'a pas envie qu'on le trouve celui-là, pense-t-elle avec amusement.

Dehors il fait nuit noire...ou presque...Sauf lorsque la voisine se prend pour un réverbère et décide d'éclairer toute la rue avec ses phares de malheur. Dans moins de quatre heures, le réveil viendra lui rappeler qu'il est temps de partir pour une nouvelle journée au lycée.